Qui sommes-nous?
Comité scientifique
Khadija Mohsen-Finan

Khadija Mohsen-Finan est docteur en sciences politiques (IEP Paris) et diplômée en histoire (Université d'Aix-en-Provence). Elle est en charge d'un séminaire sur le Maghreb dans les relations internationales à l'IEP de Paris, et est également enseignante à l'université de Paris I (Panthéon Sorbonne) où elle donne un cours sur les transitions politiques dans le monde arabe. Depuis 2001, elle est aussi professeur à l'université Ca'Foscari de Venise au sein du Master MIM. Parallèlement, elle est chercheure associée à l'Institut des relations internationales et stratégiques (IRIS) à Paris.
Ses travaux portent sur le Maghreb, la Méditerranée et le monde arabe dans les relations internationales. Elle a notamment publié Le Maghreb dans les relations internationales, CNRS éditions 2011, Les Médias en Méditerranée, Actes Sud 2009, L'Image de la femme au Maghreb, Actes Sud 2008, avec Rémy Leveau Musulmans de France et d'Europe, CNRS éditions 2005, avec Malika Zeghal Les islamistes dans la compétition politique : le cas du Parti de la Justice et du Développement au Maroc, RFSP 2006. Elle achève actuellement un ouvrage sur la révolution tunisienne et prépare une habilitation à diriger les travaux sur le thème : transition et reconfiguration des espaces politiques au Maroc et en Tunisie.

Dans la presse
L'autre Maroc

'L'autre Maroc', un article de Moulay Hicham sur la revue française 'Pouvoirs'

Je sais que cette date restera gravée dans ma mémoire : nous sommes le jeudi 8 février 2018. Pour la première fois depuis le « changement », l'euphémisme français pour ce que mes compatriotes arabophones appellent plus justement thawra, « révolution », je suis de retour au Maroc.

Dans les médias
Printemps arabe, deux ans après

Interview de Moulay Hicham sur France 24, 13 novembre 2012

La Fondation sur Facebook

Suivez nous sur Twitter